Publié le 24 Juin 2014

1) Jean ROUAUD, Président d'honneur

Jean Rouaud

est né le 13 décembre 1952 à Campbon en Loire Atlantique, qui s'appelait à l'époque la Loire Inférieure.

Devenu écrivain, il s'est fait une sorte de devoir de se souvenir de son enfance, de sa jeunesse et des membres de sa famille. Toute son œuvre est une façon de rendre justice au passé. Depuis Les champs d'honneur, prix Goncourt 1990, Jean Rouaud n'a jamais cessé de parler « des siens ». Ses proches nourrissent son œuvre et son champ de rêveries.

Jean Rouaud a toujours voulu être romancier, toute sa vie s'est donc construite autour de l'écriture. Après des études littéraires, il exerça divers petits boulots qui lui laissèrent du temps pour écrire. Ainsi paraîtra son premier livre : Les champs d'honneur, suivi de quatre autres volumes, ils formeront son autobiographie familiale.

Auteur prolifique il écrit des romans, des pièces de théâtre, des récits, des bandes dessinées, des chansons et maintes préfaces ou postfaces, ainsi que des textes pour des films, pour la radio, ou pour la presse. Il participe aussi à des ouvrages collectifs. Il a même revisité la dramaturgie du célèbre ballet « Le lac des cygnes » devenu « Lac » avec une chorégraphie de Jean-Christophe Maillot.

Actuellement, il se consacre à une grande œuvre sur la vie poétique, qui est une autobiographie littéraire. Cette réflexion sur la littérature va s'enrichir au fil des années.

© Veronik BLOT

Prix Goncourt 1990 pour Les champs d'honneur, éditions de Minuit.

____________________

Dernières parutions :

- Comment Gagner Sa Vie Honnêtement - La Vie Poétique 1, éditions Gallimard 2011.

- Une Façon de chanter - La Vie Poétique 2, éditions Gallimard 2012.

- Manifestation de notre désintérêt, éditions Climats 2013.

- Un peu la Guerre - La Vie Poétique 3, éditions Grasset 2014.

- Éclats de 14, éditions Dialogues 2014.

_____________________

1) Jean ROUAUD, Président d'honneur
Parution le 6 novembre 2014 :

Éclats de 14

Illustrations de Mathurin Méheut

Aux éditions Dialogues.

1) Jean ROUAUD, Président d'honneur

Jean ROUAUD

Un peu la guerre

éditions Grasset

Voici le troisième tome d'une série d'ouvrages consacrés à sa biographie littéraire.

Avec Comment gagner sa vie honnêtement, puis Une façon de chanter et maintenant Un peu la guerre il nous raconte son chemin d'écriture, avec également une réflexion sur l'époque. L'écriture rend compte, elle apporte un témoignage.

L'auteur raconte qu'alors qu'il était étudiant en lettres à Nantes, au début des années soixante-dix, on lui apprend « la mort du roman », pour lui qui se rêvait romancier le choc fut brutal.

Il revient sur cette période et s'interroge sur les oukases et les théories littéraires du début des années soixante-dix, qui avaient décrété que l'on ne pouvait plus raconter d'histoire, qu'il ne fallait plus écrire de roman. Surtout, qu'il ne fallait plus écrire avec style, une histoire avec des héros, des caractères, des sentiments, des lieux, une intrigue, etc. Ceci était considéré comme totalement dépassé. La modernité littéraire des années soixante-dix refusait le roman traditionnel.

L'auteur a toujours voulu être romancier, il luttera donc contre cet interdit, il raconte la naissance de son premier roman Les champs d'honneur. Il fut publié en 1990 et obtiendra le prix Goncourt quelques semaines après sa publication. Il connut un énorme succès et fut traduit en vingt-cinq langues.

Dans Un peu la guerre, il évoque son processus de création et révèle quelques clefs de son travail d'écrivain : le côté artisanal de son écriture.

Dans ce livre Jean Rouaud fait un parallèle entre la mort du roman traditionnel et le décès de son père. C'est un récit touchant écrit avec justesse. Au-delà des maux ses phrases deviennent poétiques pour révéler une vie de réflexion, une vie littéraire, une vie poétique.

Jean Rouaud a toujours œuvré pour défendre la littérature, la bonne littérature s'entend. Et il a amplement raison !!!

© Veronik BLOT

1) Jean ROUAUD, Président d'honneur

Jean ROUAUD

Manifestation de notre désintérêt

Aux éditions Climats

Jean Rouaud devient pamphlétaire, et il s'est fait un honneur de décortiquer cette société dirigée par « les marchés », qui font tout afin de nous vendre des produits qui nous sont inutiles, mais que l'on nous présente comme étant indispensables... « La science reçoit aussi beaucoup d'argent pour trouver de nouvelles applications inutiles qui serviront juste à vendre le prochain téléphone de la compagnie mondiale, après quoi on passera au suivant. » Et la propagande « des marchés » fait son chemin grâce aux médias complices...

Jean Rouaud s'indigne, devant ce bourrage de crâne, où l'on nous explique que tout nouvel objet est totalement indispensable et que sans lui, nous sommes ringards... A cela l'auteur propose une alternative : Le désintérêt, car personne n'est obligé de suivre cette surenchère de consommation. Personne n'est obligé de se laisser manipuler par la publicité. Comme disait si justement Coluche : « Il suffirait que personne n'achète pour que cela ne se vende pas. » Une lapalissade pleine de bon sens.

L'auteur propose de se révolter et de refuser d'acquérir ce qui ne nous est pas nécessaire : « Votre appareil ne nous intéresse pas. Nous saurons nous en passer. » C'est aussi simple que cela et c'est une maxime à appliquer au quotidien. Il parle également du danger des OGM. « La palme de l'ignominie, nous la décernerons aux semenciers qui ont inventé, avec les OGM la graine qui pousse, mais ne repousse pas. » Sans oublier, les risques majeurs sur la santé...

Jean Rouaud, prix Goncourt 1990 pour Les Champs d'honneur signe là un essai contre la dictature des marchés. Sont publiées, également dans ce petit livre, deux lettres, parues dans Le Monde, que l'auteur a adressées à un ancien ministre qui l'avait cité, il y a quelques années, en déformant ses propos. Il a donc souhaité remettre les pendules à l'heure.

© Veronik BLOT

Bibliographie :

Autobiographie familiale :

Les Champs d'honneur (éditions de Minuit 1990)

Des Hommes illustres (éditions de Minuit 1993)

Le Monde à peu près (éditions de Minuit 1994)

Pour vos cadeaux (éditions de Minuit 1998)

Sur la scène comme au ciel,(éditions de Minuit 1999)

Les Champs d'honneur ( BD éditions Casterman 2005)

Comment Gagner Sa Vie Honnêtement (la Vie Poétique 1, éditions Gallimard 2011)

Une Façon de chanter (la Vie Poétique 2, éditions Gallimard 2012)

Un peu la Guerre (la Vie Poétique 3, éditions Grasset 2014)

Essais :

Cadou Loire-Intérieure (éditions Joca Seria 1999) pour l'émission consacrée à René Guy Cadou dans la série de Bernard Rapp, Un siècle d'écrivains.

Les Corps infinis (éditions Actes Sud 2001)

Préhistoires (éditions Gallimard 2007)

Souvenirs de mon oncle (éditions Naïve 2009)

Manifestation de notre désintérêt (éditions Climats 2013)

Livres illustrés :

Carnac ou le Prince des lignes (éditions du Seuil 1999)

La Belle au lézard dans un cadre doré (éditions Albin Michel 2002)

Moby Dick ( BD éditions Casterman 2007)

Éclats de 14, éditions Dialogues 2014.

Autres :

Les Très Riches Heures (éditions de Minuit 1997)

Le Paléo-circus (éditions Flohic 1998)

La Désincarnation (éditions Gallimard 2001)

Régional et drôle (éditions Joca seria 2001)

L'Invention de l'auteur (éditions Gallimard 2004)

L'Imitation du bonheur (éditions Gallimard 2006)

La Fuite en Chine (éditions Les Impressions nouvelles 2006)

La Fiancée juive (éditions Gallimard 2008)

La Femme promise (éditions Gallimard 2009)

Évangile (selon moi) (éditions des Busclats 2010)

___________________________________

Site de Jean Rouaud

___________________________________

1) Jean ROUAUD, Président d'honneur

Rédigé par Veronik