I) Alain RÉMOND, invité d'honneur

Publié le 3 Juin 2013

I) Alain RÉMOND, invité d'honneur

Alain Rémond

est né le 15 novembre 1946, dans une famille nombreuse, bretonne et catholique. Il a étudié la philosophie, puis il s'est orienté vers le séminaire. Il a cessé ses études de théologie après un grave accident de la route. Suite à cela, il a consacré un ouvrage à Bob Dylan. Il est le premier en France à avoir écrit sur cet auteur-compositeur-interprète, dont il reste aujourd'hui encore, un inconditionnel.

Il fut également critique de films. Puis il a collaboré à Télérama, où il fut rédacteur en chef et chroniqueur pendant vingt-un ans, de la célèbre rubrique «Mon œil ». Alain Rémond a été chroniqueur à Marianne durant une dizaine d'années. Actuellement, il rédige des chroniques dans La Croix. Son œuvre littéraire est assez éclectique. Elle se compose de récits autobiographiques, d'un livre d'analyse sur le devenir de la religion et d'un livre d'entretiens sur l'école, ainsi que de plusieurs romans.

Ses récits intimes sont une sorte d'exutoire. Il fait un travail de mémoire douloureux mais nécessaire, pour rendre hommage aux personnes trop tôt disparues, pour les faire revivre, et surtout pour témoigner de leurs vies, pour ne pas les oublier. Ses récits de vie sont d'une grande sensibilité, il narre son histoire familiale avec beaucoup de retenue. « Écrire sur mes parents, écrire sur ma sœur Agnès, c'est ma litanie des saints à moi, c'est ressusciter des visages, des paroles, des secrets, c'est ressusciter des vies disparues. » écrit-il dans son dernier ouvrage : Tout ce qui reste de nos vies.

Alain Rémond est l'auteur de plus d'une vingtaine ouvrages, et est principalement connu, par un large public, pour ses billets d'humeur et d'humour et pour ses nombreuses chroniques drolatiques.

© Veronik BLOT

______________________________

I) Alain RÉMOND, invité d'honneur

Alain Rémond

Tout ce qui reste de nos vies

Editions du Seuil

Tout commence par la découverte de vieux papiers et de vieilles photographies de personnes inconnues, dans le hangar d'une ferme abandonnée. Ces documents vont réveiller la mémoire de l'auteur.

« Heureusement, il y a les lettres. Il y a les photos. Il y a, surtout, ce qui ne se voit pas, ce qui ne se lit pas, ces traces infimes qui vivent dans la mémoire, le souvenir de ce qu'ils ont été. C'est sans doute ce qu'il y a de plus précieux, ce qui reste en nous de ceux que nous avons connus et qui ne sont plus. »

Alain Rémond remonte le fil du temps, pour écrire sur ses parents, sur sa sœur Agnès, sur les instants de son enfance et sur l'absence. « Les mots servent à redonner vie, à célébrer la vie, les vies, pour ne rien oublier, jamais. »

D'une écriture élégante, sensible et tendre, l'auteur nous transmet un récit nostalgique, mais pas triste. C'est une sorte de quête pour survivre. « Ce livre est un autel où je veux faire mémoire. »

L'auteur, issu d'une famille bretonne, est écrivain et chroniqueur à La Croix et à Marianne.

Alain Rémond écrit avec le cœur, avec son « propre sang », pour nous offrir sa mémoire. Dans ce récit autobiographique émouvant, l'auteur revient sur son enfance en Bretagne. Il met des mots sur les maux. Certaines personnes pourront se retrouver dans ce récit poignant.
© Veronik BLOT

________________________________________

I) Alain RÉMOND, invité d'honneur

Alain Rémond

Et puis un jour j'ai entendu Bob Dylan

Editions JBZ & Cie

Dans cet ouvrage, Alain Rémond nous dévoile, avec humour et sérénité, sa passion pour Bob Dylan, tout en nous révélant une part de sa jeunesse.

« Avoir été percuté, bouleversé, transformé par Dylan, un jour de 1965, est une grâce, l'une des plus belles grâces de ma vie. Et je ne peux même pas imaginer ma vie sans cette grâce, sans ce don du ciel. » Magnifique déclaration d'amour et d'admiration, faite à un auteur-compositeur-interprète. « J'écoutais Dylan. Je lisais Rimbaud. Et je savais qu'ils parlaient la même langue, la seule que je comprenais. »

En 1971, Alain Rémond a déjà écrit un livre sur Bob Dylan, afin de lui rendre tout ce qu'il lui apportait au quotidien. Il récidive avec ce nouvel ouvrage, après plus de quarante années de « vie commune ». Dans cet essai autobiographique, l'auteur explique pourquoi Bob Dylan a marqué sa jeunesse, il présente ses chemins et ses visions de son idole. Même si parfois Alain Rémond trouve certains concerts décevants, il restent fidèle à sa passion première. « Voilà pourquoi je vais voir Dylan le Gitan, encore et encore. Il m'emmène loin de ma peur, il me fait traverser le miroir. » L'auteur a eu le bonheur de rencontrer une fois son idole. « Dylan devant moi, tignasse ébouriffée, lunettes noires. Me tapant sur l'épaule. Me serrant la main. M'entraînant dans sa loge. »

Alain Rémond rend un bel hommage avec humour, a son chanteur et musicien préféré.

© Veronik BLOT

_______________________________________

Bibliographie

  • D’amour et de nuit, Éditions de la Grisière, 1971

  • Les Chemins de Bob Dylan, Éditions l'Epi, 1971

  • Aube-Mer, Éditions de Saint-Germain-des-Prés, 1973

  • Yves Montand, Éditions Henri Veyrier, 1977

  • Mon œil. Chroniques cyclothymiques d’un zappeur professionnel, Éditions Syros Alternatives, 1989

  • Les Mémoires de Mon œil, Seuil, 1993

  • Je ne vous ai pas interrompu, Seuil, 1994

  • Les Images, Seuil, 1997

  • Chaque jour est un adieu, Seuil, 2000

  • Un jeune homme est passé, Seuil, 2002

  • À chacun son Everest, Gallimard, 2002

  • Dernières nouvelles de mon œil, Seuil, 2003

  • Comme une chanson dans la nuit, Seuil, 2003

  • A-t-on encore besoin d'une religion, en collaboration avec André Comte-Sponville, Éditions de l'Atelier, 2003

  • L’Élève au cœur, avec Marie-France Santoni-Borne, Seuil, 2004

  • Les Images, Points, 2004

  • Lisez attentivement la notice ! - Petites chroniques de la vie quotidienne, Bayard Culture, 2005

  • Je marche au bras du temps, Seuil, 2006

  • Les Romans n'intéressent pas les voleurs, Stock, 2007

  • Le Cintre était sur la banquette arrière, Seuil, 2008

  • Celui qui n'est pas venu, Stock, 2009

  • Les coulures du temps, en collaboration avec Luc Maréchaux pour les photos, Naïve, 2010

  • Et puis un jour j'ai entendu Bob Dylan, JBZ & Cie, 2011

  • Tout ce qui reste de nos vies, Seuil, 2013